8 SOLUTIONS POUR EVITER QUE VOS MAILS FINISSENT EN SPAM

juillet 17, 2020

comment eviter classement spam

 

Lorsque vous faites du mailing, la pire chose qui puisse vous arriver est que vos emails atterrissent directement dans le dossier des spams.

Toute l’énergie dépensée et toutes les stratégies misent en place (copywriting, offres promotionnelles, séquence de mails, tunnels de vente) seront anéanties et ne serviront plus à rien.

Si, en faisant des tests ou en analysant vos statistiques, vous avez récemment remarqué que vos mails finissaient dans les spams, il est temps de prendre des mesures pour résoudre ce problème.

Les raisons pour lesquelles vos emails atterrissent dans le dossier spam peuvent être multiples.

Je vais les passer en revue avec vous et vous apporter les solutions à mettre en place pour surmonter chacune d’entre elles.

Les principales raisons pour lesquelles vos courriels arrivent dans les spams sont, en premier lieu votre liste de diffusion, l’authentification de votre serveur, la valeur du contenu que vous envoyez aux abonnés de votre liste de diffusion et enfin la manière dont vous avez paramétré votre serveur de courrier électronique.

Sommaire

  1. Créez une liste de diffusion
  2. Mettez en place un double opt-in
  3. Authentifiez votre serveur de courrier
  4. Nettoyez régulièrement vos listes de diffusion
  5. Surveillez votre réputation
  6. Proposez un centre de préférence
  7. Surveillez votre taux d’engagement
  8. Fournissez du contenu de qualité
  9. Pour résumer

Il n’y a pas de solution 100 % bulletproof, même les spécialistes de l'email marketing les plus expérimentés et les plus respectueux des règles auront des problèmes de délivrabilité de leurs mails.

Mais dans cet article, je vais vous donner mes meilleurs conseils pour vous assurer que vos mails évitent les filtres antispam et arrivent effectivement dans les boites de réception de vos destinataires.

Créez une liste de diffusion

creation liste diffusion mails

 

Il est évident que le plus important dans vos mails, c’est leur contenu. Cependant même avec le meilleur des contenus, si votre mail est envoyé aux mauvais destinataires ou à un public non engagé, cela ne sert à rien.

Afin de pallier cela, vous devez absolument éviter :

  • L’achat ou la location d’adresses email auprès d’un tiers
  • Le partage d’une liste avec un ou plusieurs autres webmarketeurs
  • La collecte sauvage d’adresses mail à l’aide de robots de scrapping

Ce dernier point est le plus important ! D’une part, c’est illégal en B2C, mais c’est vraiment le meilleur moyen pour vous faire classer parmi les spammeurs.

La constitution d’une liste de diffusion est un processus qui peut être long et qui demande du travail.

Mais gardez à l’esprit qu’en le faisant naturellement (un peu comme le référencement organique), c’est le meilleur moyen d’obtenir une liste de diffusion ciblée et donc un meilleur taux d’engagement.

Comme pour tout le reste, vous devez visez la qualité plutôt que la quantité.

Mettez en place un double opt-in

delivrabilite mail double opt-in

 

Lorsque vous constituez votre liste de diffusion à l’aide d’une page de capture, je vous suggère fortement d’utiliser un système de double opt-in.

Système.io, par exemple, permet d’ajouter un tel système sur vos pages de capture.

Cela veut dire que votre nouvel abonné devra confirmer qu’il souhaite bien recevoir vos mails avant d’être intégré à votre liste de diffusion.

Après avoir rentré son adresse dans votre formulaire, il recevra un mail de bienvenue avec un bouton lui demandant de confirmer son inscription.

L’un des avantages de ce système, c’est que dès le premier email, votre abonné interagira avec vous et cela sera considéré comme de l’engagement par le serveur de mail.

Cela augmentera donc le taux d’engagement et par conséquent la délivrabilité de vos mails suivants.

Authentifiez votre serveur de courrier

securite mail spf dkmi dmarc

 

L’authentification de votre mail garantit que vous en êtes bien l’expéditeur.

Google fera davantage confiance à un courrier électronique provenant d’une adresse préalablement authentifiée.

De même que les logiciels de messagerie comme Outlook, Thunderbird ou Mails.

Il existe trois grandes méthodes d’authentification, chacune à un niveau de sécurité différent et peuvent être combinées. Elles servent à prouver aux logiciels et serveurs de mails que votre courriel doit arriver dans la boite de réception du destinataire et non dans son dossier spam.

Les 3 méthodes sont :

  • SPF (Sender Policy Framework)
  • DKIM (Domain Keys Identified Mail)
  • DMARC (Domain-Based Message Authentication Reporting and Conformance)

Authentification SPF

C’est la méthode la plus basique et aussi la plus simple à mettre en place. Elle garantit que vous êtes bien l’auteur du mail en comparant l’adresse IP de l’expéditeur (dans l’enregistrement DNS du domaine) avec la liste d’IP autorisées à envoyer des courriels à partir du domaine.

Authentification DKIM

C’est un processus qui vérifie que le mail n’a pas été modifié entre le serveur qui l’expédie et celui qui le reçoit.

Cela sert à lutter contre la technique de hacking dite du « middle man » où un tiers va intercepter le mail, y mettre son code et le transférer.

Authentification DMARC

L’authentification est la plus puissante, elle repose sur les deux authentifications précédentes (SPF et DKIM) et s’assurent qu’elles soient respectées pour valider et délivrer votre mail.

L’authentification de votre mail est parfois une opération délicate, mais elle est souvent activée par défaut chez les hébergeurs.

Comme par exemple chez O2SWITCH

L’authentification est faite par l’expéditeur (vous en l’occurrence), renseignez-vous auprès de votre serveur de mail pour connaitre les options d’authentification activées par défaut et celles à mettre en place par vous-même.

Nettoyez régulièrement vos listes de diffusion

nettoyage regulier liste de diffusion de mail

 

Au fil du temps, plusieurs (un minimum, il faut l’espérer) se désintéresseront de votre newsletter ou de vos séquences de mails.

Parmi eux, il y a ceux qui se désabonneront simplement en cliquent sur le lien destiné à cela.

Cependant, la majorité de ceux qui se désintéressent de vos emails se contenteront de les ignorer. C’est-à-dire qu’ils ne les ouvriront pas et les mettront à la corbeille.

C’est ce dernier point qui va poser un problème pour la délivrabilité de vos mails.

En effet, plus votre taux d’engagement (ouverture, interaction, réponse, etc.) est faible, plus votre réputation auprès des fournisseurs d’accès en pâtira.

Sur le long terme, au fur et à mesure que le taux de non-ouverture et de suppression augmentera, vous serez plus susceptible d’être classé parmi les spammeurs.

J’aime me répéter, mais c’est pour votre bien : Privilégiez la qualité à la quantité.

Il vaut mieux une petite liste de diffusion à fort taux d’engagement, qu’une énorme liste constituée de destinataire non engagés.

Pour pallier ce problème, regardez régulièrement vos statistiques et supprimez les abonnés non engagés, les adresses qui renvoient une erreur et les adresses jetables.

De toute façon, quoiqu’il arrive, vos mails feront face à un moment ou a un autre a un certain désintéressement.

Plutôt que de le prendre pour vous et vous en plaindre (je comprends que cela puisse blesser l’amour-propre), prenez les devants et nettoyez consciencieusement et régulièrement votre liste de diffusion.

Vous verrez, vous remarquerez très vite une amélioration du taux d’engagement et de distribution.

Surveillez votre réputation

reputation serveur mailing

 

Votre serveur de mail a une réputation. Cette réputation est la somme de plusieurs facteurs et elle est partagée entre tous les fournisseurs d’accès et les logiciels de messagerie du monde.

Il existe des listes noires qui répertorient les IP des serveurs réputés pour envoyer du spam.

C’est particulièrement problématique pour les hébergements partagés, car même si vous faites bien les choses, mais que votre site est sur un serveur partagé et qu’un autre domaine spam à gogo, alors son IP sera sur liste noire et votre domaine aussi.

Mais même sans cela, mieux vaut prévenir que guérir et voici quelques stratégies à mettre en place pour éviter de vous retrouver blacklister :

  • Le double opt-in
  • Un système de temporisation pour supprimer les abonnés non engagés
  • La validation des adresses mail dans le formulaire

Ce dernier point est souvent fait avec un script JavaScript, cela permet de repérer les faux mails ou même les erreurs de frappe.

Personnellement en utilisant système.io, tout est déjà paramétré pour cette vérification, donc c’est un souci en moins.

Si une adresse mail non validée (fausse ou avec une erreur de saisie) se retrouve dans votre liste de diffusion, lorsque vous enverrez un email, vous recevrez une erreur en retour.

Le problème c’est que votre « score » d’expéditeur en pâtira.

En surveillant activement votre taux de délivrabilité, vous pourrez repérer les signes avant-coureurs de la mise sur liste noire et vous pourrez ainsi prendre les mesures qui s’imposent.

Proposez un centre de préférence

centre preferences mails

 

 

Alors ce point est un peu délicat, car cela demande un investissement financier supplémentaire si vous le déléguez ou un investissement en temps et en énergie si vous le faites vous-même.

Je le mets dans cet article, car c’est une excellente solution en termes de monitoring et de lutte contre le désabonnement.

Mais c’est un point facultatif, il est surtout utilisé pas les pros du marketing mail ou les très gros sites.

Vous trouverez une définition exacte de ce qu’est un centre de référence sur ce site : Definitions-marketing

Mais voici en gros le but d’un centre de préférence.

Cela permet à vos abonnés (nouveaux et anciens) de choisir la fréquence à laquelle ils recevront vos mails.

Ils peuvent aussi, dans certains cas, choisir les parmi les sujets qu’ils souhaitent recevoir, au cas où vous auriez plusieurs newsletters.

Assurez-vous qu’il soit facilement accessible et son utilisation soit intuitive.

Un bon exemple est celui de Spotify (accessible dans « Paramètres de notification, si vous êtes abonnés).

Cela améliorera votre taux d’engagement, car vos abonnés ne recevront que les mails traitant des sujets qui les intéressent, mais en plus cela réduira votre taux de désabonnement.

Surveillez votre taux d’engagement

taux engagement mails

 

S’il est un point à surveiller dans vos statistiques, c’est bien celui-là !

Cela vous permet de suivre l’évolution de vos taux d’ouverture et d’engagement et donc de voir les points forts et les points faibles de vos mails.

En monitorant de près ces taux, vous saurez si vos stratégies de mailing débouchent sur une amélioration de l’engagement ou si vous devez effectuer des changements dans votre manière de communiquer avec vos abonnés.

Comme tous les taux, il vous faudra d’abord acquérir les données de départ pour avoir une base de comparaison à mesure que le temps passe.

Voici les 3 principaux points à surveiller :

  • Les plaintes pour spam
  • Le taux d’ouverture
  • Le taux de clics

Attention aux plaintes pour spam ! Bien que rare dans une stratégie de mailing bien établie (double opt-in, pas d’achat de listes, pas de partage de liste, etc.), c’est un point extrêmement important.

Pour Google par exemple, vous devez garder ce taux en dessous de 0,1 % . Sinon, c’est la sanction !

De manière générale, je vous recommande de vous baser sur ce taux pour TOUS les serveurs de mails.

Dès que vous remarquez une tendance négative, vous devez agir.

Si par exemple, votre taux d’ouverture baisse, portez votre attention sur les sujets de vos mails et sur leur fréquence, car c’est probablement là que se situe le problème.

Fournissez du contenu de qualité

offrir contenu qualite abonnes mail

 

Lorsque quelqu’un souscrit à votre newsletter, séquence de mails, etc. Il s’attend à recevoir du contenu qui l’intéresse et cela passe par la qualité de ce que vous produisez.

Évitez d’envoyer des mails uniquement pour garder de la régularité, ce n’est pas un blog ou une chaine YouTube. Il n’y a pas de régie publicitaire qui vous mettra en avant ou vous déclassera si vous êtes irrégulier dans l’envoi de vos mails.

Chaque fois que vous envoyez un mail et qu’il ne répond pas à une attente ou qu’il ne suscite pas d’envie chez le destinataire, la probabilité qu’il soit ouvert diminue.

Et le problème, c’est que cela a aussi un impact sur les mails qui suivront.

Si un abonné reçoit 3 ou 4 mails qu’il considère sans intérêt, il y a de grandes chances pour qu’il n’attende pas le 5e pour se désabonner ou qu’il le mette directement à la corbeille, sans même le regarder lorsqu’il le recevra.

À mesure que votre taux d’engagement chutera drastiquement, votre chance de vous retrouver dans les spams augmentera en conséquence.

Pour éviter cela, prenez le temps de vous poser quelques questions avant d’envoyer un mail.

Alors, la prochaine fois que vous rédigerez votre prochain courriel, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que j’offre des informations inédites ou urgentes à mes abonnés ?
  • Quand ai-je envoyé un mail portant sur ce sujet pour la dernière fois ?
  • Est-ce que VOUS trouveriez ce mail intéressant, intrigant, méritant d’être lu ?
  • Est-ce que le sujet intéresse TOUS mes abonnés ou seulement une partie d’entre eux ?

Sur ce dernier point, Système.io offre la possibilité de gérer vos abonnés par tags.

C’est-à-dire que vous décidez QUI recevra QUOI. Et ça, c’est le meilleur moyen pour vous créer des audiences ciblées et donc vous garantir de bons taux d’engagement et d’ouverture.

Bonus

éviter spam mail

J’avais dit 8 astuces ? Allez, vous me connaissez ! Je ne vais pas vous laisser sans un petit bonus 😉.

 

La rédaction

Quelque soit le sujet et le contenu de vos mails, il est nécessaire de prêter attention à la manière dont vous écrivez et à la manière dont vous transmettez vos idées et donnez envie à vos lecteurs de continuer la lecture.

Cela fait partie du copywriting, qui est la même stratégie à appliquer à vos pages de vente ou à vos listings.

Rédigez un mail qui rencontre un écho chez vos lecteurs ou qui suscite l’intention d’achat chez un prospect est un processus à part entière.

Vous devrez essayer et faire des erreurs, jusqu’à améliorer votre stratégie.

Il y a plusieurs techniques à appliquer mais les principales sont :

  • Connaissez votre lecteur cible
  • Écrivez des titres percutants
  • Utilisez un langage simple et direct
  • Listez vos arguments/idées/sujets par ordre d’importance décroissante
  • Répondez aux objections

Le copywriting est un domaine à part entière et fera probablement l’objet d’un futur article ou d’un ebook pour aller plus en profondeur.

 

L'onglet promotions de Gmail

Récemment, Google a effectué un durcissement de ses filtres et de nombreux marketeurs en on fait les frais et se sont retrouvés dans les dans les promotions.

Bien que cela soit moins sévère que le classement en spam, cela a eu un effet dévastateur sur le taux d’ouverture et de lecture des séquences de mails.

Pour éviter que vos mails se retrouvent en promotion, commendez par appliquer les conseils que je viens de vous donner, mais pas que...

Vous devez susciter de l'engagement de la part de vos abonnés.

Ainsi, Google (Gmail), vous considérera comme un correspondant régulier et non comme un marketeur.

Le double opt-in est une bonne solution dès le départ, car dès le premier mail, votre abonné va interagir avec votre mail, ce qui enverra un signal positif aux filtres de Google.

Par la suite, introduisez des Appels à l'action dans vos mails, ça peut être :

  • Une question
  • Un sondage
  • Un choix pour le prochain sujet de votrer vidéo
  • Etc.

Le but est que de temps en temps (régulièrement), les destinataires de vos mails vous répondent.

 

Travaillez vos sujet et le corps du mail

Pas la peine de vous dire que les mails ayant pour sujet l'augmentation des prouesses sexuelles ou le prêt d'argent entre particuliers fait sonner toutes les alarmes chez Google.

Pareil pour le texte du mail, faites attention à vos mots-clés.

Les mot qui feront tilter Google et les autres messageries en général, se répartissent surtout dans ces groupes :

  • Vente
  • Vie privée
  • Devenir riche
  • Banque et finance
  • Marketing
  • Pharmacie

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas en parler, mais vous devez soigneusement choisir le vocabulaire utilisé.

Voici un tableau des mots-clés à ne pas utiliser dans les sujets de vos mails et, de préférence, à éviter aussi dans le corps du texte.

mots cles a eviter dans les mails

Ce sont des mesures de sécurité pour éviter que vos mails soient étiquetés comme spam. Cela ne veut pas dire que, si vous utilisez un de ces mots vous finirez en spam, mais mieux vaut prévenir que guérir.

 

Pour résumer

Le marketing par mail est loin d’être un exercice facile. Cela demande du travail et du temps pour obtenir de bons résultats.

En suivant les conseils que je viens de vous donner, vous éviterez d’une part, d’atterrir dans les spams (ça tombe bien, c’est le sujet de l’article) mais vous augmenterez aussi l’intérêt que vos abonnés porteront à vos mails.

Plus d’intérêt, veut dire plus de vente au final.

Tout comme le reste, les règles changent et évoluent. Vous devez donc rester au fait des dernières évolutions pour être sûr d’être à jour dans l’application des bonnes pratiques.

Suivez mes conseils et vous passerez haut la main tous les filtres à spams ou les mises à jour des directives de Google et autres Yahoo.

J’espère que cet article vous aura intéressé, laissez-moi un commentaire, si c’est le cas, ça me fait plaisir et cela m’encourage 😊.

Si vous avez des questions, vous pouvez me rejoindre sur mon groupe Facebook dédié au business en ligne et pour avoir des stratégies exclusives pour gagner de l’argent en ligne, abonnez-vous à ma chaine YouTube. Je fais régulièrement des Lives dans lesquelles je partage avec vous mes stratégies et je réponds à TOUTES vos questions.

 

Joseph Torregrossa
Joseph Torregrossa


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Dropshipping sur eBay : La différence entre ban et blacklistage
Dropshipping sur eBay : La différence entre ban et blacklistage

octobre 24, 2020

Au vu du nombre de fois où la question revient, je fais un point complet sur la différence entre ban et blacklistage lorsque vous faites du dropshipping sur eBay. Et j'apporte la solution ultime pour y échapper ou revenir en cas de sanction.
Voir l'article entier
Vivre du dropshipping
Vivre du dropshipping : La journée type du dropshipper

octobre 17, 2020

Aujourd’hui, je fais un article qui parle de la journée type d’un dropshipper. Les différentes étapes de la gestion d'un business de dropshipping de A à Z. Tous mes conseils et mes stratégies pour y passer le moins de temps possible et éviter les problèmes.
Voir l'article entier
Comment réussir dans le dropshipping
Réussir dans le dropshipping : Le mindset

octobre 09, 2020

Dans le business en ligne, le premier obstacle à la réussite, c’est le mindset, ou plutôt son absence. Dans cet article je veux vous expliquer ce qu’est le mindset et comment le développer pour atteindre vos objectifs.
Voir l'article entier

Entrez votre mail pour un coupon de 10%