L’IMPACT DU CORONAVIRUS SUR LE DROPSHIPPING

février 12, 2020 1 Commentaire

Vous êtes nombreux à demander tous les jours des nouvelles de l'évolution du coronavirus et son impact sur le dropshipping.

Pour faire le point sur ce problème et vous donner un maximum de réponses, j'ai aujourd'hui un invité de marque sur mon blog.

Il s'agit de Charles Carter, que certains connaissent à travers mon groupe Facebook mais aussi pour son blog Webagogo, dans lequel il recense les formations e-commerce et dont je vous recommande chaudement la lecture.

Fini pour l'intro, je laisse la parole à Charles !

 

 

En ce début février, l’économie mondiale « rit jaune » (je sais, elle était facile !) 😉

Les grandes compagnies multinationales sont elles-mêmes impactées et un vent de panique commence à souffler dans l’économie mondialisée, où tout va si vite et que nous connaissons aujourd’hui.

Le 4 février, Hyundai, le grand manufacturier automobile sud-coréen annonçait la mise à l’arrêt de ses chaines de montage.
Le 5 février, c’était le tour de la compagnie aérienne hongkongaise CATHAY PACIFIC qui demandait la mise en congé sans solde de 27 000 de ses employés, autrement dit : chômage technique !
Puis, a rapidement suivi l’annonce du consortium AIRBUS, qui déclenchait la mise en sommeil de ses usines d’assemblage de l’A 320 en territoire chinois.

Et ce n’est pas fini, la liste s’allonge de jour en jour.

Ligne de production à l’arrêt

 

Sommaire

  1. Quels impacts pour le e-commerce et le dropshipping ?
  2. Le coronavirus peut-il se transmettre via les colis venant de Chine ?
  3. Retour à la normale pour le dropshipping ?
  4. Comment réagir et s’adapter  ?
  5. Les solutions pour faire face au coronavirus en dropshipping

Nous en sommes aujourd’hui à environ 54 000 cas d’infections déclarés et 1000 morts.

 

Quels impacts pour le e-commerce et le dropshipping ?

Centre de tri de colis en Chine

 

À l’heure où l’épidémie commence à influer sérieusement sur la production des pays industrialisés, des inquiétudes commencent à poindre dans tous les domaines de l’import-export et par voie de conséquence à se répercuter sur le commerce en ligne.
C’est d’ailleurs plus flagrant chez les opérateurs en dropshipping que chez les e-commerçants traditionnels qui eux, s’appuient sur un stock tampon.
En effet, les dropshippers sont par définition toujours en flux tendus, car c’est la raison d’être de leur modèle économique.

Les expéditions depuis la Chine, à l’occasion du Nouvel An chinois, ont connu un ralentissement brutal, mais prévisible. Les opérateurs le savent et l’anticipent chaque année en modulant leurs stocks en fonction de leurs prévisions de ventes pour cette période.

Mais là, la surprise a été dure à encaisser, car lorsque la période de fête du Nouvel An chinois s’est terminée, la reprise n’a pu s’effectuer !

En effet, non seulement les affaires n’ont pas repris, mais en plus tout le monde doit pratiquer la navigation à vue.

Eh oui ! Comment anticiper et établir des budgets et des prévisions de ventes quand 90 % des produits proviennent de la même région qui est complètement à l’arrêt, et ce, pour une durée indéterminée ?


Le coronavirus peut-il se transmettre via les colis venant de Chine ?

Fournisseur chinois pour e-commerce

 

Là-dessus vient se greffer une sorte d’emballement, presque une psychose concernant les colis commandés avant le Nouvel An chinois et actuellement en cours d’acheminement ou de livraison.

Doit-on s’inquiéter de se voir remettre en « mains propres » (si l’on peut dire…) des colis en provenance d’une province chinoise potentiellement infectée par le coronavirus ?

Eh bien non ! Aucun risque.

Comme le stipule Vincent Enouf (virologue à l’Institut Pasteur) « il n'y a aucun risque. Les durées de transport ou encore les conditions de transport vont détruire la particule virale ». Sources : FranceTvInfo

Bon, on ne vous demande pas non plus de faire des bisous aux cartons et si vous vous lavez les mains avec un gel hydroalcoolique après la livraison, ce n’est pas plus mal non plus. On ne va pas aller chercher des ennuis en plus, tout de même !

Alors, comme disaient nos anciens, assis sur leurs chaises devant leur maison à la veillée « Ils vont bien finir par nous occire, tous avec leurs bêtises ! »

Il est vrai qu’avec le rythme des transports aériens actuels et les échanges de denrées alimentaires fraiches par voie de mer, nul n’est à l’abri de la contagion.

Quand on sait que la grippe espagnole de 1918 appelée aussi pneumocoque des annamite (tiens, tiens, déjà un truc asiatique)a fait de 50 à 100 millions de morts, SANS les modes de transports que nous connaissons aujourd’hui « Bien qu’ayant pour origine probable la Chine pour le “virus père” et les États-Unis pour sa mutation génétique, elle prit le nom de “grippe espagnole”, car l’Espagne — non impliquée dans la Première Guerre mondiale — fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie ». Sources : Wikipedia

Quand on voit de tels chiffres, on constate qu’avec nos 1000 morts actuels, on est loin du compte ! Il ne faut cependant pas négliger les progrès réalisés par la médecine depuis, mais tout de même, il est vrai que ça impressionne !

Pourquoi est-ce que je vous livre tous ces chiffres ? Tout simplement pour vous faire prendre conscience de l’ampleur du problème et de la difficulté à évaluer dans le temps l’évolution ou la régression de cette pandémie.

Et ça, ce n’est pas bon pour les affaires. Comme le disent les investisseurs, « la bourse n’aime pas l’incertitude… »

 

Quand verra-t-on un retour à la normale pour le e-commerce ?

Comme on a pu le voir lors de la dernière pandémie due au virus H1n1, les seules entreprises vraiment impactées sur le long terme ont été celles qui étaient liées de près ou de loin à l’élevage ou au commerce de viandes et dérivés.

Pour les autres, les affaires avaient repris très rapidement. En ce qui me concerne, j’ai plutôt tendance à faire confiance à la capacité de résilience du peuple chinois.

On l’a vu par le passé, le déclenchement des décisions adaptées aux crises avait mis du temps à démarrer, mais ensuite le gouvernement chinois avait accéléré les parades à des rythmes exponentiels.

À mon avis, un peuple qui a la capacité, pour contrer la pandémie, de construire un hôpital de 1000 lits en 10 jours mérite tout mon respect.

Il ne faut pas oublier qu’on parle d’un pays dont la population approche le milliard et demi d’habitants !

Les enjeux pour les gouvernants sont trop importants pour être négligés et les bâtisseurs de la nouvelle Route de la Soie, après avoir accompli tant d’efforts, vont faire le maximum pour enrayer la pandémie.

Or, faire le maximum à l’échelle d’un tel pays laisse présager de grandes décisions, sans se laisser ralentir par des éléments qui pourraient se mettre en travers de leur chemin.

 

Comment réagir et s’adapter ?

Difficile à dire. Mais dans l’intervalle, quitte à y laisser des plumes en termes de marges, peut-être vaut-il mieux se tourner, pour l’instant au moins, vers les fournisseurs européens et américains.
Sans une prise de décision radicale, ce sont nos commerces qui seraient en danger. Il vaut mieux tourner au ralenti et avec des marges plus faibles, que de ne pas tourner du tout !

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de s’affranchir de cette problématique.
D’ailleurs certains gros ont décidé de faire de cette pandémie une opportunité.

Les deux grands du commerce en ligne chinois l’ont bien compris Alibaba et JD.com redoublent d’efforts pour pallier les carences du commerce traditionnel.

 

Les solutions pour faire face au coronavirus en dropshipping

Continuer le dropshipping avec le coronavirus

 

Ces solutions, je vous les avais d’ailleurs déjà citées et elles sont toujours d’actualité !

Le 12 septembre dernier, j’avais mis en ligne une vidéo présentant 5 fournisseurs en dropshipping avec des livraison rapides. Vidéo que vous pouvez retrouver sous forme d'article sur mon blog : 5 Fournisseurs en dropshipping.

En effet, même en temps normal, comme je vous l’ai toujours dit, il est bon de diversifier à la fois ses canaux de distribution, mais aussi ses canaux d’approvisionnement.

 

À ce sujet, je vous avais d’ailleurs conseillé ceux-ci :

 

  • Aliexpress (entrepôts européens)
  • Banggood
  • Ebay
  • Amazon
  • Lightinthebox
  • Cdiscount

 

Ce qui est valable en temps normal l’est encore plus en temps de crise.

En effet, en temps normal, s’affranchir des délais de livraison à rallonge depuis la Chine est une bonne chose.

Les clients sont de moins en moins enclins à accepter des délais de livraison longs. Amazon et son système PRIME, malgré des prix plus élevés remporte le plus souvent les faveurs du public grâce à ses livraisons très rapides.

Il en va de même pour Cdiscount, qui cependant offre des tarifications plus abordables qu’Amazon. Idem pour eBay.

Mais, pour des prix plus attractifs, Aliexpress, Banggood et Lightinthebox seront les meilleurs, bien que légèrement plus longs à livrer que les trois autres. On ne peut pas tout avoir !

Cependant, comme je vous l’ai dit et répété à maintes reprises, arrêtez de vous prendre la tête avec les prix ! Si vous devez acheter plus cher pour avoir des délais de livraison plus rapides, faites-le !

Il vous suffit d’augmenter vos prix de vente. Ne vous focalisez pas sur les prix de la concurrence. Ce n’est pas parce qu’un concurrent est moins cher sur une autre plateforme que vous ne vendrez rien.

Le soleil brille pour tout le monde et tout est dans la manière de rédiger vos annonces, de choisir les photos ou vidéos que vous mettrez en description du produit.

Si votre annonce est mieux mise en valeur, cela inspirera plus confiance à votre client, même si vous êtes plus cher. Le prix n’est jamais un problème.

Je vous l’ai dit et vous le redirai jusqu’à vous en persuader.

Pour conclure, je vous dirai de ne pas vous inquiéter. Le dropshipping et le e-commerce en général ont encore de beaux jours devant eux. Ce sont des secteurs en perpétuelle évolution depuis longtemps et c’est loin d’être fini !

Souvenez-vous, lors de la crise financière de 2008, tous les « grands prévisionnistes » nous annonçaient un avenir sombre et une économie allant à sa perte. Que s’est-il passé depuis ? Eh bien les indices boursiers ont explosé, l’économie a crevé tous les plafonds et chaque Noël et chaque Black Friday, on a de nouveaux records de ventes.

Si je n’ai toujours pas réussi à vous convaincre, allez donc faire un tour sur ce site. Vous verrez que l’analyse faite par les grands du secteur est très loin d’être pessimiste.

 

NOTA BENE : Il est nécessaire de rappeler que cette épidémie a fait 1000 morts jusqu'à aujourd'hui. Il est naturel de penser à notre business, mais il faut aussi avoir une pensée pour nos fournisseurs qui eux, sont directement impactés économiquement et socialement, ainsi qu'une pensée encore plus importante pour les victimes et leurs familles.

 

Vous pouvez me retrouver sur mon groupe Facebook : eBay, Amazon, Shopify Dropshipping France ou ma chaine YouTube : Joseph - Dropshipping Ebay & Shopify France

Si vous rencontrer des difficultés pour faire décoller votre business en ligne, je vous offre une formation dropshipping GRATUITE, dans laquelle je vous montre les bases pour monter une boutique en ligne.

Joseph Torregrossa
Joseph Torregrossa


1 Réponse

Charles CARTER
Charles CARTER

février 12, 2020

Bravo Joseph !!!👍😉

Laisser un commentaire


Voir l'article entier

automatisation dropshipping
12 PLUGINS INDISPENSABLES POUR LE DROPSHIPPING + 5 BONUS

juillet 03, 2020

Lorsque l’on fait du dropshipping, et que l'on doit gérer plusieurs dizaines de références, cela peut vite devenir fastidieux et si on doit en gérer plusieurs centaines ou milliers, ça relève de l’impossible. Heureusement, je vous ai listé les 12 plugins indispensables pour votre business.
Voir l'article entier
strategie seo youtube
SEO YouTube : les 10 meilleures stratégies de référencement

juin 26, 2020 1 Commentaire

Pour celles et ceux qui ont une chaine YouTube pour faire de l’affiliation, promouvoir leurs produits ou leur boutique, voici un article dans lequel je vous donne 10 stratégies de bases pour réussir à apparaitre dans les premiers résultats de recherche dans votre thématique.
Voir l'article entier
business en ligne rentable
COMMENT GAGNER DE L’ARGENT EN LIGNE : 5 BUSINESS RENTABLES

juin 19, 2020

Comment gagner de l’argent en ligne ? LA grande question de tous les jeunes (et moins jeunes) entrepreneurs. Pour y répondre, je vous donne 5 business rentables. Pas des idées de business, mais de véritable business que j'utilise moi-même !
Voir l'article entier

Entrez votre mail pour un coupon de 10%